Prêts pour un voyage dans le temps et un saut sur le continent américain ? Alors en route pour The Last Bookstore !

Los Angeles, 2012 : alors que j’étudie un semestre dans une université de Louisiane, je profite du weekend prolongé de Thanksgiving pour partir à l’aventure sur les terres d’Hollywood. Après un weekend mémorable en très bonne compagnie, mon hôte Couchsurfing me fait un dernier cadeau en me déposant devant sa librairie préférée avant de partir au travail.

Devant mon ordi, 5 ans plus tard (moyen subtil de faire passer le disclaimer : vieilles photos mal cadrées à venir !) : il est temps de me replonger dans l’incroyable univers de The Last Bookstore pour ce 4ème épisode des Jolies Librairies !

Vue d'ensemble de The Last Bookstore (The Last Bookstore)

Difficile de deviner que The Last Bookstore n’a que 12 ans lorsqu’on passe le pas de la porte ! La librairie se targue d’être la librairie la plus grande de Californie, avec pas moins de 250.000 ouvrages disponibles parmi leurs 2000 m².

Quelques mètres suffisent à être ébahi·e·s par le gigantisme du lieu : le rez-de-chaussée et son immense plafond abritent des dizaines de rayonnages bien fournis en nouveautés et livres neufs. Il faudra quelques dizaine de minutes pour en faire le tour avant de découvrir que c’est en fait à l’étage que The Last Bookstore dévoile son trésor : un véritable labyrinthe de livres d’occasion !

Un tunnel de livres au Last Bookstore (The Last Bookstore)

Des étagères classées par couleur à l'étage (The Last Bookstore)

Un projecteur en cuivre à l'étage (The Last Bookstore)

Les livres s’y entassent dans d’interminables étagères ou dans un coffre fort, sont classés selon leur auteur ou leur couleur, s’érigent en tunnels, s’envolent, sèment leurs feuillets au plafond… De quoi mettre des étoiles pleins les yeux à tout·e lecteur·ice confirmé·e… Et décharger son portefeuille, puisque tous les ouvrages sont au prix unique d’1$…!

C’est donc des piles de livres pleins les bras que vous pourrez croiser vos camarades lecteur·ice·s au détour d’un couloir, les transformant à leur insu en élément de décor du lieu.

Un lecteur explore les étagères, une pile de livres dans les bras (The Last Bookstore)

Une vieille machine à écrire (The Last Bookstore)

Des livres ouverts s'envolent d'une bibliothèque (The Last Bookstore)

The Last Bookstore tel qu’il existe aujourd’hui est en fait sa troisième incarnation, et sa deuxième physique. Son créateur, passionné de littérature et amoureux des trésors cachés que sont les livres d’occasion, l’avait initialement pensé comme une activité de vente/revente dans une boutique en ligne lui permettant de vivre de sa passion.

Progressivement, son business a grandi, et il décide finalement en 2009 de s’implanter dans le centre de Los Angeles.

Une illustration de bateau dépasse d'un livre posé au dessus d'une étagère (The Last Bookstore)

Ouverture sur le labyrinthe de livres (The Last Bookstore)

J’étais persuadée que la librairie arborait son nom comme un mauvais jeu de mot (the LA-st Bookstore, hahaha, hihihi). Il s’avère être finalement beaucoup plus amer et cynique, puisque son propriétaire, voyant les librairies s’éteindre les unes après les autres, était persuadé d’ouvrir une boutique éphémère, le dernier bastion de librairie.

Une belle ironie puisqu’après plus de 10 ans d’existence, The Last Bookstore est désormais l’une des plus grandes librairies indépendantes du monde !

Un post-it "Explore your World!" et "Don't Forget To Be Awesome" (The Last Bookstore)

Une illustration de bateau dépassant d'un livre (The Last Bookstore)

The Last Bookstore est un véritable lieu de vie, habité la journée par ses habitué·e·s qui y passent même parfois quotidiennement pour suivre les nouveaux arrivages, mais également en soirée : outre les évidentes dédicaces et rencontres du monde du livre, la librairie organise des soirées d’écriture, des conférences diverses (de la conversation autour d’un livre aux témoignages historiques en passant par des réflexions sur Los Angeles..), ou même des spectacles de stand up comme celui d’Anna Akana !

Des étagères classées par couleur (The Last Bookstore)

Une page de dictionnaire dépassant d'une machine à écrire (The Last Bookstore)

Un canapé dans une salle à l'étage (The Last Bookstore)

Pour compléter mon tour fort incomplet, je vous recommande un petit tour sur instagram, constamment mis à jour avec de nouvelles photos de la librairie… ou même de vous affranchir de guide en vous offrant une petite  visite virtuelle grâce à Google Maps !

Le documentaire de Chad Howitt à propos de John Spencer, le propriétaire du Last Bookstore (une personne extrêmement inspirante) nous offre également de jolies images du lieu.

Et vous, c’est quoi votre lieu de perdition d’achat d’occasion préféré ?
Vous avez un autre endroit à visiter virtuellement ?

Le tunnel de livres de l'étage, éclairé par des néons (The Last Bookstore)

Une valise remplie d'illustrations (The Last Bookstore)

Des décorations pendant du plafond (The Last Bookstore)

Classification sur l'étagère : Josh Grisham VS James Patterson (The Last Bookstore)

Vue d'ensemble du rez de chaussée (The Last Bookstore)

The Last Bookstore • 453 S Spring St, Los Angeles, CA 90013
Ouvert tous les jours • www.lastbookstorela.com

Où est-ce qu'on part la prochaine fois ?

View Results

Loading ... Loading ...

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Sita

Sita

26 ans, rat de bibliothèques.
Je parle de livres et je connais le pokérap par coeur.

Je lis…

(Merci Goodreads ♥)

  • Book cover

    Carmilla

    J. Sheridan Le Fanu

Youtube

Youtube

Contact