Avril démarre sur les chapeaux de roue et je ne vous ai pas encore parlé des chouettes choses qui ont enjolivé mon quotidien au cours du mois de février ! Alors vite vite, on attrape sa machine à remonter le temps pour que je vous parle de tout ça.

Au programme : de quoi lire, jouer et regarder, et toujours pas de succinct en vue. C’est parti !

(1) Idéal Standard • Aude Picault

Idéal Standard m’a scotchée du début à la fin. On y retrouve le trait vif, expressif et minimaliste d’Aude Picault et son excellente composition des planches et du mouvement.

Au travers d’une héroïne proche de la trentaine qui enchaîne les relations courtes infructueuses, désespérant de tomber sur le bon, Aude Picault déconstruit cet idéal de couple avec enfant. Elle montre à quel point le standard actuel est néfaste quand il est accompagné du désespoir de l’acharnement et la conviction que c’est ce qui permettra à certaines personnes d’enfin accéder au bonheur. Idéal Standard est ponctué de réflexions sur l’épanouissement et jette un coup de pied dans les relations conjugales : communication, sexe, répartition des tâches ménagères, enfants, grossesse, avortement, tout y passe.

Je suis tombée amoureuse de cette BD dont l’histoire peut sembler de prime abord très banale, mais qui amène à tout un tas de réflexions. Engloutie d’une traite, la dernière page tournée, je me suis empressée de la reprendre du début !

(2) Collaboration Horizontale • Navie & Carole Maurel

Collaboration Horizontale est une BD multivoix où on va suivre le quotidien d’un immeuble et de ses personnages dans le Paris occupé de 1942 ayant pour point de départ une jeune femme tombant amoureuse d’un officier allemand.

Si je connaissais l’impeccable travail de Carole Maurel adoré dans L’Apocalypse selon Magda (dont je vous ai parlé il y a peu), et son talent pour retranscrire la détresse et les émotions de ses personnages, Navie m’était complètement inconnue. Son écriture se fond à la perfection avec l’expressivité du trait de Carole Maurel. Une lecture bouleversante, intense, et surtout peuplée de personnages tous extrêmement différents et terriblement humains. Les femmes ont d’ailleurs la part belle, donc que demande le peuple !

Je guette leur prochaine collaboration (;)) avec impatience !

(3) La Dimension Fantastique

Librairie grâce à laquelle j’ai découvert les deux titres précédents ! Spécialisée en BD et littérature de l’imaginaire et tenue par un duo de libraires de choc aux goûts infaillibles, au moins 80% des livres que j’ai achetés ces 18 derniers mois viennent de leur boutique. Ils fêtaient leurs deux ans en ce mois de février avec une semaine remplie d’événements et dédicaces (mon porte monnaie ne remercie pas), et ont encore de beaux noms à venir ces prochains mois.

Si vous êtes dans le quartier de Gare du Nord à Paris, n’hésitez pas à passer leur faire un coucou de ma part ;)

(4) A Normal Lost Phone

J’avais backé le projet sur Ulule et ai enfin trouvé une petite heure pour jouer à sa version finale. A Normal Lost Phone est un jeu narratif dans lequel le joueur trouve un téléphone portable perdu appartenant visiblement à une personne disparue, et peut le fouiller afin de comprendre ce qu’il s’est passé.

Si je connaissais déjà le secret que cachait ce téléphone, je n’en ai pas moins énormément apprécié l’expérience. L’identité graphique toute en couleurs vives et la narration immersive et « éducative » m’ont beaucoup plu, et j’attends la prochaine production d’Accidental Queens avec impatience!

Le jeu est disponible sur mobile ou steam à prix tout doux, donc je ne peux que vous encourager à le découvrir !

(5) Ma Vie de Courgette

Quelle joie de le voir à l’affiche par hasard un après-midi ce mois-ci ! Courgette est un petit garçon qui pense se retrouver seul lorsqu’il perd sa maman et se retrouve dans un foyer pour enfants. Mais c’est sans compter les rencontres qui l’attendent. Ma Vie de Courgette mérite bien son césar : pour sa patte graphique forte d’une part, et pour sa douceur et ses personnages attachants dans un contexte si rude d’autre part. Un film emprunt d’une forte tendresse dont je suis sortie étonnamment d’une excellente humeur.

Je n’ai pas lu le livre de Gilles Paris, mais le découvrirait bien à l’occasion si je le croise en bibliothèque.

(6) Living Big in a Tiny House

Les petits espaces me fascinent. Je ne manque jamais de passer dans les mockups d’appartements à Ikéa (qui ne changent pourtant jamais d’une fois à l’autre) et je peux passer des heures à regarder les photos de l’appartement d’Eleonore Bridge. Alors quand l’émission ‘Living Big in a Tiny House’ s’est pointée dans mes recommandations youtube, je n’ai pas pu m’empêcher de regarder quasiment tous les épisodes.

Le concept ? Un néo zélandais va à la rencontre de personnes possédant de minuscules espaces de vie et nous les fait visiter. Seul point noir : tous les épisodes n’ont pas des sous-titres disponibles et les accents sont parfois un peu compliqués. Mes préférés : l’appartement de 8m² à Tokyo , la cabane dans les montagnes japonaises et la micro maison avec un mur d’escalade.

(7) Vans x Toy Story

Arrivée futile dans ma garde robe. Je bavais déjà devant la collection Nintendo de Vans, mon coeur a littéralement explosé en voyant leur nouvelle collection Toy Story (information importante : je suis amoureuse de Woody). Sérieusement, il y a même écrit « Andy » sous la semelle gauche de certaines. J’ai fini par craquer pour les aliens : pas d’Andy sous la semelle, par contre leurs yeux brillent dans la nuit !

Et vous, quoi de beau ce mois-ci ?

14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Sita

Sita

26 ans, rat de bibliothèques.
Je parle de livres et je connais le pokérap par coeur.

Je lis…

(Merci Goodreads ♥)

  • Book cover

    Journal d'un marchand de rêves

    Anthelme Hauchecorne

Youtube

Youtube

Contact